Guide des pierres

DIAMANT

ACHAT D'UN DIAMANT

Choisir son solitaire diamant, c'est faire varier la qualité des critères qui déterminent le prix d'un diamant pour trouver le diamant le plus conforme pour votre bague de fiançailles.

L'évolution du prix d'un diamant en fonction de son poids suit une courbe au caractère exponentiel très marqué. A qualité de couleur, de pureté et de taille égale, un diamant de 1 carat vaudra 4 diamants de 0.50 carat. C'est sa rareté qui justifie le prix d'un diamant et les pierres brutes de taille importante qui permettent de tailler des pierres lourdes sont rares.

Pour déterminer le poids du diamant de votre bague de fiançailles, deux critères : votre budget et la taille des mains destinée à porter la bague. Un solitaire serti d'un diamant important sur de petites mains fines ne sera pas mis en valeur. A contrario, sur de grandes mains aux doigts longs, un solitaire trop modeste en taille paraîtra un peu perdu.

LE POIDS (Carat)

Le critère le plus objectif pour un diamant

Le terme de carat trouve son étymologie dans la graine du caroubier, une plante méditerranéenne qui a la particularité d'avoir des graines ayant un poids presque constant tout au long de l'année et qui servaient dans l'Antiquité à peser les denrées les plus précieuses comme les épices. Le carat est donc la donnée la plus objective qui permet de qualifier le diamant de votre solitaire puisqu'il s'agit de son poids. 1 carat = 0.20 g et pour mesurer ce poids nous utilisons une balance électronique très précise.

LA COULEUR (Color)

Un critère essentiel

La couleur est qualifiée par une lettre qui va du D de diamant pour les pierres les plus blanches jusqu'à Z. Plus on avance dans l'alphabet plus le diamant est jaune, d'un jaune nicotine désagréable à l'oeil (ne pas confondre avec les diamants de couleur, diamants jonquille).

Plus un diamant est blanc sans reflet jaune plus il est rare et cher. Pour la déterminer, on pose le diamant à l'envers sur une surface blanche et on l'examine par la pointe de la culasse dans une lumière neutre qui reproduit artificiellement la lumière du Nord. Un diamant déjà serti ne pourra pas être qualifié sans le dessertir.

Les laboratoires utilisent des diamants étalon pour comparer le diamant à certifier. D'un laboratoire à un autre, l'appréciation peut différer mais rarement de plus d'une lettre. L'avis sur une couleur est une appréciation humaine avec sa part de subjectivité. On peut aussi mesurer sa fréquence avec une machine mise au point par les laboratoires mais qui est moins fiable qu'un oeil humain expérimenté

Le choix de la couleur de votre bijou en diamant est un des critères de qualité à privilégier dans votre achat. A la Compagnie des Gemmes, il est rare que nous achetions des diamants en dessous de H (Blanc), dans ce cas les diamants ont généralement une légère fluorescence pour aider leur couleur un peu faible. Enfin, la couleur du métal dans lequel votre bijou en diamant sera réalisé est importante. Si votre bijou est en or jaune, il est inutile d'acheter un diamant d'une couleur supérieure à F, car l'or jaune se reflétera dans la pierre. Les diamants blancs exceptionnels (D ou E) doivent être sertis sur or blanc ou sur platine.

 

LA FLUORESCENCE

Faut-il évincer les bagues en diamant présentant de la fluorescence ?

30 % des diamants commercialisés ont une réaction fluorescente aux ultraviolets. Notre avis : éviter les pierres présentant une forte fluorescence (very strong, strong) car elles ont un aspect voilé. Par contre, une légère fluorescence (very slight, faint, medium) est tout à fait acceptable, elle peut même "aider une couleur faible" et donner à votre solitaire diamant, le fameux reflet "blanc bleu" cher aux Américains.

LA PURETÉ (Clear)

Le diamant n'est jamais parfaitement pur

Le diamant est composé de carbone pur cristallisé très profondément dans l'écorce terrestre (150 à 200 km) dans des conditions de température (900 à 1300 °) et de pression (45 à 60 Kbar) qui ont marqué la matière de la pierre. Il faut faire la différence entre les inclusions visibles à l'oeil nu qui altèrent la brillance en réfléchissant la lumière (glaces, plan de décollement, points de carbone non cristallisé...) et les inclusions uniquement perceptibles au grossissement 10 x qui n'affectent pas la brillance, car elles ne diffractent pas le parcours de la lumière dans le cristal.

Pour une bague de fiançailles, La Compagnie des Gemmes conseille l'achat de diamants de qualité SI1 car personne ne regardera votre bijou à la loupe pour en apprécier sa parfaite pureté. L'économie générée peut être utilisée pour privilégier un autre critère comme son poids.

Nous pouvons aussi fournir des diamants certifiés VSI, VVSI ou purs 10 x pour un investissement ou à ceux pour qui le diamant, symbole d'amour et de volonté d'engagement. doit être le plus pur. Sachez que le critère de pureté est très important sur le marché asiatique, et que, face à la demande, les prix sont en conséquence.

LA TAILLE (Cut)

De bonnes proportions assurent la brillance et l'éclat du diamant

Ideal cut, Excellent, Very Good ou Good. Nous privilégions dans nos achats les pierres aux proportions excellentes ou Very Good. Pour tailler ces pierres, le lapidaire n'est pas sorti volontairement des bonnes proportions pour "faire du poids" mais il a privilégié la beauté du diamant. Nous évinçons systématiquement les pierres laxes (trop étalées) car elles présentent une ombre noire en pleine table qui affecte considérablement leur brillance. Les diamants taillés épais sont à peine moins brillants que ceux bénéficiant d'une taille optimale mais ils ont un diamètre sensiblement inférieur. Pour le même effet, nous conseillons d'acheter un diamant moins lourd mais bien taillé pour payer le juste prix.

Les diamants Hart & Arrow qui révélent flèches et coeur sous une lumière spéciale sont pour nous une dérive marketing qui n'apporte pas grand chose à votre bague en diamant.

Créée au 18e siècle, la taille brillant est la taille la plus courante pour le solitaire diamant. Les étapes successives de la taille du diamant sont le sciage, l’ébrutage, le facetage sur un disque rotatif recouvert de poudre de diamant. Pour ce faire, les techniques utilisées n’ont jamais cessé d’évoluer.

Un diamant est considéré comme une taille ancienne s’il n’a pas bénéficié des derniers progrès en matière de technique de taille. Une taille ancienne n’est que rarement retouchée, la retaille engendrerait une perte de poids trop importante. Une « demi-taille » est une taille ancienne qui peut être retouchée en taille moderne avec une perte minimale de matière.

Evaluer le prix d’une taille ancienne : le prix d’une taille ancienne est le prix de la pierre qui sortirait de la retaille hypothétique en taille moderne. Pour reconnaître une taille ancienne: le diamant taille ancienne a une « pointe de culasse ouverte », soit une facette supplémentaire perceptible au centre de votre bijou en diamant. Les demi-tailles sont difficilement identifiables pour un oeil non initié.

LA SUBJECTIVITÉ

Parce que les bijoux en diamant ont une part de mystère

Par expérience nous avons constaté que deux pierres ayant exactement le même certificat pouvaient être perçues différemment par notre clientèle ou par nous-même, c'est le cinquième critère celui de la subjectivité que l'on ne peut pas totalement éliminer en réduisant la magie d'une gemme naturelle à une série de qualificatifs plus ou moins objectifs.

Un dernier conseil donc avant d'acheter votre solitaire diamant : si vous le pouvez, venez nous rendre visite dans nos boutiques, afin d'apprécier de visu la qualité de nos diamants.

CERTIFICAT

Nos diamants sont certifiés par les meilleurs laboratoires internationaux : GIA, HRD ou IGI.

Alors que nous sommes des gemmologues experts reconnus et que nous avons toutes les compétences pour certifier nous-mêmes les diamants que nous commercialisons, nous préférons livrer nos pierres avec un certificat émanant d'un laboratoire de renommé internationale, le plus souvent le GIA.

Antoinette pendentif a été ajoutée à votre commande

Poursuivre mes achats Valider ma commande